France

Gare Montparnasse : la panne persiste en ce lundi matin

La compagnie ferroviaire affirme que 85% des voyageurs étaient bien arrivés dimanche. Cependant, beaucoup de voyageurs ont critiqué la compagnie concernant le manque de communication.

Une simple panne de signalisation et c’est toute la compagnie qui est perturbée. Hier, dimanche 30 juillet, la gare Montparnasse connaît alors une panne au niveau de la signalisation, causant ainsi une totale pagaille dans le trafic au beau milieu d’un Week-end. Un Week-end de chassé-croisé, car beaucoup de voyageurs étaient des vacanciers.

Le porte-parole de la SNCF, Matthieu Chabanel, a déclaré : « Cela tombe naturellement très mal ». Toujours selon lui, il s’agit « une panne du système signalisation en gare Montparnasse qui commande plusieurs centaines d’aiguillages et de signaux ».

Ceci explique alors pourquoi tant de trains ne sont plus opérationnels.

« Privilégier la sécurité » affirme la compagnie ferroviaire, en stoppant complétement le trafic. Pour rappel, cette gare dessert la Bretagne et le sud-ouest. Cette dernière a annoncé aux voyageurs de reporter leurs déplacements. De quoi être frustré, le jour du départ en vacances.

Rachel Picard, la directrice de la SNCF, affirme que « près de 32.000 voyageurs étaient arrivés à destination » dans les deux sens, soit près de 85% de ceux qui avaient prévu de voyager aujourd’hui ». Au total, 9 trains ont été retirés de la circulation et 60 autres sont arrivés à bon port.

Trafic toujours pas revenu à la normale


En ce lundi matin, le trafic reste toujours perturbé. Avec 3 trains sur 4 affirme la SNCF pour les TGV.

La directrice a alors déclaré aux voyageurs de décaler leurs déplacements car : « Comme on va annuler quelques trains, on va en regrouper d’autres, c’est 3 trains sur 4 qu’on va réussir à faire partir aujourd’hui pour les TGV ». Cependant, elle affirme également, que pour tous les autres trains (TER, Intercité, etc) le trafic sera normal.

Concernant la panne, elle est toujours inconnue à l’heure actuelle.

Un problème de communication pour la compagnie ?

En effet, la communication de la compagnie a été mise à rude épreuve et fait part de beaucoup de critiques sur les réseaux sociaux. Tous les écrans étaient noirs ou n’affichaient aucun détail. Les informations données par les « gilets rouges » étaient contradictoires ou manquantes.

De plus, la compagnie a dû faire appel à la brigade des démineurs, car un bagage avait été oublié. Ils ont donc dû le faire exploser pour éviter tout danger.

La compagnie reconnaît publiquement avoir eu des difficultés pour leur communication en cette période de crise. Elle s’est d’ailleurs excusée publiquement sur les réseaux sociaux.

 

Articles similaires

Affaire GMS : enfin une date officielle de reprise Un euro, c’est le prix symbolique de la reprise de GMS par GMD (Groupe Mécanique Découpage) spécialiste de l’emboutisseur, que vient de valider la jus...
Le service à la personne : la solution pour créer ... Ce sont plusieurs grands dirigeants ainsi que l’actuel patron du Medef, qui ont ainsi plaidé pour une reforme concernant le service à la personne. Cet...
SNCF : comment faire baisser le nombre d’incivilit... La SNCF s’est lancé dans une expérience qui vise à appliquer la théorie du « nudge ». Cette dernière fonctionne sur le principe des suggestions indire...
Levallois-Perret : un conducteur fou fonce sur six... Un acte qualifié de volontaire par la préfecture des Hauts-de-Seine quant au conducteur qui a foncé sur des militaires lors d’une opération Sentinelle...
France : Des œufs contaminés à l’insecticide fipro... Des œufs contaminés à l’insecticide fipronil ont été importés des Pays-Bas et envoyés à deux entreprises de transformation alimentaire. Heureusement, ...
Fin des avantages pour les députés ? Pour pouvoir réaliser des économies, le président de l’Assemblée nationale souhaite mettre fin aux privilèges des députés. Entre les allocations-chôm...

Les dernières news

To Top