Le Monde de l'Eco

L'actualité économique en France et dans le monde

France : le chômage passe en dessous des 10%

Le chômage en France retrouve son niveau le plus bas, depuis le second trimestre de 2012, avec une baisse de 0.4 point constaté au premier trimestre.
En effet, l’Insee a annoncé aujourd’hui, jeudi 18 mai, une baisse notable de 0.4 point au premier trimestre. Le taux de chômage s’est alors stabilisé à 9.3% pour la population active concernant la métropole et un peu plus pour la France dans son ensemble (9.6%).
Depuis le second trimestre de 2012, la France n’a pas connu un taux de chômage aussi bas. 10%, c’est le seuil sous laquelle est passée la courbe du chômage pour la première fois depuis 2012.
En mi-mars, l’Insee avait annoncé une évolution en accord avec leur estimation avec un taux de chômage de 9.5% et 9.8% en comprenant les DOM.

La BIT (bureau international du travail) qui fournit les normes pour mesurer l’indicateur du chômage pour l’Insee, a dénombré près de 2.7 millions de chômeurs, ce qui représente une baisse de 115 000 sur le trimestre.

Cette diminution profite aux jeunes

Cette diminution constatée au début de l’année profite énormément aux jeunes ainsi qu’aux Français de 25 à 49 ans. Malheureusement, le chômage reste inchangé pour les personnes de plus de 50 ans, toujours d’après l’Insee.

Le « halo » alors calculé par l’Insee, à partir notamment de l’enquête sur l’emploi, a connu une hausse. En effet, avec une hausse de 20 000 personnes pour le premier trimestre pour un total d’1.5 millions de Français. Ces personnes qui veulent travailler, mais qui ne sont pas prises en compte comme chômeur par le BIT, pour la simple raison qu’elles ne recherchent pas de façon active un emploi. Cela s’explique notamment par un manque de motivation dû au découragement, ou tout simplement parce qu’elles ne sont pas immédiatement disponibles pour travailler.
Ne reste plus qu’à attendre de voir comment le nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron, va changer ces chiffres concernant le chômage dans les années à venir.