Le Monde de l'Eco

L'actualité économique en France et dans le monde

Migrants : Le défenseur des droits Jacques Toubon choqué

Le défenseur des droits, Jacques Toubon, est allé rendre compte de la situation des migrants à Calais ce mercredi 14 juin, ce qu’il voit le choque, il dénonce « des conditions de vie inhumaines » et qualifie la situation des migrants « d’une exceptionnelle et inédite gravité ». Il demande à ce que quelque chose soit fait rapidement pour remédier à ce problème.

Après les associations d’aide aux migrants, c’est au tour de Jacques Toubon défenseur des droits nommé en juillet 2014 pour faire en sorte que les Droits de l’Homme ne soient pas bafoués sur le sol français, intervient à Calais afin de rendre compte de la situation des migrants. De nombreux agents ont donc échangés avec les exilés et les bénévoles sur place. Le compte rendu est alarmant ! Jacques Toubon réagit rapidement en lançant un communiqué qui dénonce l’attitude des autorités locales et demande d’y mettre un terme immédiatement.

Entre 500 et 600 exilés dont de nombreux mineurs dorment à même le sol dans toutes situations climatiques avec seulement un sac de couchage fourni par les associations présentes. Les hommes et femmes expliquent être traqués jour et nuit dans les sous-bois de la ville où ils sont maltraités, ils n’arrivent plus à dormir en étant constamment à l’affût. « Ils sont visiblement dans un état d’épuisement physique et mental. Tous les points d’eau ayant été supprimés, les migrants ne peuvent pas se laver ni même boire. Se laver et boire de l’eau est leur principale demande », explique le Défenseur des droits.

Il exhorte les pouvoirs publics à traiter de façon digne ses hommes et femmes qui cherchent de l’aide en France en ajoutant que la France est liée à des engagements internationaux.