Le Monde de l'Eco

L'actualité économique en France et dans le monde

Première visite du président Macron sur le territoire Africain

C’est en tant que Chef des armés que le représentant Français effectue ses premiers pas sur le territoire Africain au Mali ce vendredi 19 mai. Le nouveau président souhaite obtenir davantage de mobilisation pour l’Afrique de la part de l’Europe.

Emmanuel Macron s’est rendu ce vendredi 19 mai au Mali, à Gao, au sein de la plus grande base militaire française engagée à l’extérieur. Pour son premier voyage présidentiel en Afrique, Emmanuel Macron a salué les troupes « Barkhane » déployées au Mali par le président Hollande en 2013. Il avait été reproché de « militariser les relations de la France avec ses partenaires africains. » Emmanuel Macron va-t-il réussir à y changer quelque chose et obtenir plus d’aisance avec les dirigeants Africains ?

On pouvait lire dans le quotidien de Bamako « L’Aube », lors de l’investiture d’Emmanuel Macron : « Avec l’élection d’Emmanuel Macron, les Maliens espèrent une clarification de la politique française dans le nord du Mali. Quelle ligne le président français va-t-il adopter dans la lutte contre le djihadisme ? ». Car depuis le déploiement des troupes sur place, la FIDH alarme la situation comme étant « sans précédent ».
La visite, les paroles et les actions du Chef d’Etat seront surement analysés en détails à son retour en France.
Emmanuel Macron doit arriver aux alentours de midi et sera accueilli par le président Malien Ibrahim Boubacar Keïta. Le programme de sa visite est, d’aborder le sujet de « la lutte contre le terrorisme, le dossier sahélien, le volet politique du dossier et la difficile mise en oeuvre des accords de paix de 2015. Il rencontrera ensuite les forces spéciales, le service de santé des armées et les forces armées maliennes. »