Le Monde de l'Eco

L'actualité économique en France et dans le monde

Comment évaluer sa capacité d’emprunt ?

Il vous faut connaître votre taux d’endettement. Le calcul est simple : prenez vos charges, divisez-les par vos revenus et multipliez par cent. Ce résultat s’exprime en pourcentage. Plus ce dernier se rapprochera du tiers, plus il vous faudra faire des efforts pour réduire vos dépenses, quitte à opter pour un rachat de crédit le cas échéant.

Cependant, que vous perceviez le SMIC avec peu de charges ou que vous soyez aisé avec énormément de dépenses, l’évaluation de votre capacité d’emprunt peut varier de 40 % dans le premier cas à 30 voire 25 % pour le second.

Quelles données prendre en compte ?

Pour évaluer votre capacité d’emprunt, réunissez vos profits annuels, qu’ils soient salariaux, entrepreneuriaux, fonciers ou encore votre épargne. Si vos revenus ne sont pas fixes d’un mois à l’autre, additionnez le tout sur l’année et faites votre moyenne. Puis, complétez avec éventuellement, un apport, les allocations familiales et l’aide au logement. Ensuite, regroupez toutes vos charges fixes. Les pensions alimentaires et le crédit en cours.

immobilier neuf

Pensez à bien noter la date de fin de créance, car votre capacité d’emprunt s’en trouvera modifiée à ce moment-là. Ajoutez votre loyer et réfléchissez bien à sa durée. En effet, que vous fassiez construire ou que vous achetiez un bien à rénover, le temps des travaux sera différent. Au regard du temps légal du compromis, il faudra compter un minimum de 3 mois de loyer pour acquérir une maison habitable sans travaux. Maintenant, pour faire un crédit à la consommation ou un crédit auto, la temporalité du loyer n’a aucune importance.

Vers qui se tourner pour évaluer sa capacité d’emprunt ?

Regardez sur Internet, vous trouverez des calculatrices gratuites, pensez aussi au PTZ. Cependant, faites attention, certaines sont spécialisées dans l’immobilier. Passez voir votre banquier peut s’avérer intéressant pour évaluer sa capacité d’emprunt, notamment pour les taux d’intérêt. Ensuite, démarchez les courtiers, n’hésitez pas à en parler autour de vous.

Visitez cette page si vous souhaitez acheter en programme immobilier à Marseille. D’autres villes plus ou moins grandes proposent également des programmes immobiliers. Soyez vigilants et lancez-vous !

Articlе Spоnsоrisé