Le Monde de l'Eco

L'actualité économique en France et dans le monde

Négocier sa location de bureau à lyon : une nécessité

Le dynamisme d’un marché facilite la recherche de bonnes affaires. Accroissement des stocks neufs, rénovation de bureaux anciens, incitent les professionnels à s’installer dans une ville comme Lyon. En effet, pourquoi négocier avec les clients lorsque la demande est forte ? Tout semble porter le marché de la location de bureaux à Lyon dont le nombre de m² s’élève à plus de 260 000 m² de bureaux commercialisés en 2017 et autant en 2018. Cette tendance incite les investisseurs et les bailleurs à négocier leurs prix car ces chiffres sont tout de même en retrait par rapport à ceux de 2016. En effet le marché de la location de bureaux à Lyon en 2016 a battu des records avec plus de 290 000 m² commercialisés. L’année 2018 sera aussi bonne que 2017 mais bien loin des chiffres de 2016.

Les grands investisseurs restent sur leur réserve en 2017 et 2018

Le relatif manque de réussite en 2017 et 2018 par rapport à 2016 est dû à l’absence de grosses opérations d’achat. Seul le ministère de la Justice a acquis 6000 m² sur le quartier de Gerland. Cependant bon nombre de clients se sont battus dans un marché concurrentiel, cher, et sur peu de m² neufs. Or, c’est la clé du succès d’une négociation de bureaux à Lyon. Négociation savamment étudiée car le stock de bureaux restant à vendre sur 12 mois (2018-2019) est en baisse et les locaux vides sont toujours aussi nombreux. Les acteurs du marché se battent pour garder leurs parts de marché, leurs investisseurs, leurs marges et sont peut-être prêts à laisser glisser le prix moyen au m².

La pénurie de l’offre avive la concurrence

La pénurie de l’offre de locaux neufs dans les quartiers les plus recherchés comme la Part Dieu, Confluence, Carré de Soie dont les projets ne verront le jour que dans les années 2019-2020 ouvre des opportunités de négociation. Car les ventes doivent s’effectuer sur des affaires dont les valeurs locatives sont en hausse sur certains biens : plus de 270 euros au m² ht et hc. Dans les années 2019-2021, les professionnels s’attendent à des hausses importantes de loyers moyens. Conclusion, l’offre neuve détient les clés d’un marché concurrentiel.