Quel CMS choisir pour mon e-commerce ?

Selon le dernier rapport de la Commission nationale des marchés et de la concurrence, quatre internautes sur dix ont effectué un achat en ligne au premier semestre 2017. Cela signifie que, si vous êtes une PME ou un travailleur autonome et que vous vendez des produits, c’est le meilleur moment pour lancer votre boutique en ligne grace notamment au CMS E-commerce disponible sur internet. Voyons cela en détail.

CMS E-commerce

Les CMS disponibles pour son e-commerce

1. Prestashop

C’est l’un des CMS de commerce électronique les plus utilisés, principalement pour sa simplicité et ses multiples options de personnalisation. Ses différents modules lui confèrent une grande polyvalence, ne consomment pas autant de ressources et facilitent le positionnement dans les moteurs de recherche. Il dispose d’une plate-forme multilingue et peut vendre des produits physiques et numériques. Avec sa version de base, vous aurez un résultat assez professionnel pour un prix relativement bon marché.

2. Magento

Ce CMS pour le commerce électronique est une solution plus avancée, tant en termes d’installation que d’utilisation, et est donc recommandé pour les grands projets. Il a une version gratuite, mais ses fonctionnalités sont très limitées, donc vous devrez probablement passer à la version payante, ce qui n’est pas très économique. Comme il consomme beaucoup de ressources, vous ne pourrez pas utiliser un hébergement mutualisé, mais il a en sa faveur qu’il s’agit d’une plateforme multilingue très sûre et puissante.

3. osCommerce

C’était l’un des CMS les plus puissants et les plus populaires pour le commerce électronique, mais il est devenu un peu obsolète et peut avoir des problèmes de sécurité dus à un manque de mise à jour. Malgré tout, il reste très intuitif et facile à utiliser. Il dispose de nombreux modules gratuits qui vous permettront de réduire les coûts, bien que l’installation initiale étant très basique, vous aurez besoin d’appliquer plusieurs modifications CSS pour améliorer son apparence.

A Lire :  Les Coulisses de la Silicon Valley : Secrets des Titans de la Tech

4. Shopify

C’est un système de gestion idéal si vous ne voulez pas faire un gros investissement initial et que vous ne maîtrisez pas la programmation. Cette plate-forme est hébergée sur le cloud, donc avec le plan de base, vous n’avez pas besoin de louer un hébergement. En quelques minutes, vous pouvez créer et personnaliser votre boutique en ligne avec des produits illimités, mais vous ne pouvez pas toucher le code pour faire des personnalisations plus profondes et vous devrez peut-être recourir à des modules de paiement pour ajouter des fonctionnalités.

5. Bigcommerce

Ce CMS de commerce électronique hébergé lui aussi sur le cloud se distingue par sa variété de modèles et ses multiples options de personnalisation, certaines gratuites et d’autres payantes. Vous n’aurez pas à vous soucier de problèmes techniques et vous pourrez profiter de ses fonctions SEO pour positionner votre boutique en ligne. Il offre une sécurité très robuste et fournit un ensemble complet de rapports et d’indicateurs d’analyse pour affiner votre stratégie de conception ou de marketing.

Il existe d’autres alternatives plus simples pour créer une petite boutique en ligne, parfaite pour les PME et les indépendants qui utilisent déjà un gestionnaire de contenu. Les plugins pour WordPress tels que WooCommerce ont un coût réduit et vous permettent de démarrer avec un hébergement mutualisé. Si vous utilisez Joomla, Virtuemart offre des options intéressantes pour le marketing, est multilingue et très facile à installer et à gérer, améliorant le référencement du magasin.

Notez post